Alexhike's content has been migrated to Hikster

Traversée de la réserve faunique de Matane

RÉSERVE FAUNIQUE DE MATANE

Traversée de la réserve faunique de Matane

RÉSERVE FAUNIQUE DE MATANE  |  Go to the park description page

Distances and altitude

Type

Aller simple

Distance

39.67km

Elevation +

2601 m

Elevation -

-2685 m

Highest point

1060 m

Lowest point

139 m

Activities

Activity Estimated time Difficulty
Rando 1d 0h0 Exigeant

Weather

See the full weather: Temperature, wind, rain, snow,…. And even the cameras nearby

About

Attention, cette traversée s'effectue sur plusieurs jours, en autonomie.

La réserve faunique de Matane se situe tout juste à l'est du Parc de la Gaspésie. Le Sentier international des Appalaches (SIA) traverse la réserve d'ouest en est, sur une distance d'environ 108 km. La section de la réserve qui est la plus intéressante est sans contredit la portion du sentier qui se trouve entre le Lac Matane et les monts Collins et Fortin situés à la frontière avec le Parc de la Gaspésie.

Nous vous proposons ici de vous concentrer sur la portion du SIA située entre le Lac Matane et la rivière Cap-Chat. Cette section joint plusieurs sommets, dont les monts Pointu (930 mètres), Craggy (838 mètres), Blanc (1063 mètres) et Nicol-Albert (890 mètres). Du lot, les monts Blanc et Nicol-Albert sont réputés pour offrir d'excellents points de vue. Malheureusement, la météo peut compromettre vos chances d'en profiter, et ce quelle que soit la période de l'année. Nous espérons que vous serez plus chanceux que nous à ce niveau !

Le SIA est relativement bien balisé, mais il faut toutefois demeurer vigilant à certaines intersections où il est possible de retrouver des pancartes tombées sur le sol. Le sentier est également très sauvage. Vous ne devriez pas rencontrer beaucoup de randonneurs lors de cette traversée. Il faut donc être autonome et posséder l'équipement adéquat pour assurer sa sécurité. Bonne nouvelle, les abris et les plates-formes de camping sont en bon état et très accueillants. Les sites de camping possèdent tous une toilette sèche. 

Pour préparer au mieux votre randonnée, vous pouvez vous rendre sur le site web officiel du SIA, qui comporte de nombreux renseignements utiles. Notez qu'il n'y a aucun frais d'accès sur la réserve. Toutefois, il faut prévoir des frais d'environ 20$/nuit pour réserver sa place dans les abris. 

Départ : le départ de la randonnée s'effectue à partir du Lac Matane où il faut suivre les indications pour le sentier SIA vers l'est. Pour vous rendre au Lac Matane, je vous recommande fortement d'utiliser le service de navette de la compagnie Valmont Plein Air à Cap-Chat. Ainsi, vous n'aurez qu'à laisser votre voiture à l'arrivée, soit au stationnement situé au Camping du Petit-Sault. 

Jour 1 : depuis le lac Matane, engagez-vous sur le SIA en direction de l'est. Après une première montée soutenue (et éventuellement, à votre discrétion, un aller-retour au pic Desjarlais), un petit kilomètre de descente vous donne du répit avant d'entamer la montée vers le mont des Clercs. Redescendez ensuite vers le camping du Lac du Gros Ruisseau pour y passer la nuit.

Jour 2 : dès le matin, commencez directement par la montée au Pic Bleu, exigeante surtout dans sa deuxième partie. Vous enchaînerez ensuite montées et descentes pour passer, entre autres, par les monts Fernand-Fafard, Pointu et Craggy. Attention, le sentier secondaire qu'il faut utiliser pour rejoindre le camping du Mont Craggy (où vous passerez la nuit) est un peu difficile à suivre et à trouver, car celui-ci parcourt littéralement un sentier d'orignaux. Soyez donc très attentifs dans ce secteur.

Jour 3 : la matinée s'annonce à nouveau sportive avec l'ascension du mont Blanc, le point culminant de cette traversée. Si le froid vous gagne, vous pourrez faire un feu au refuge du sommet pour vous réchauffer. On descendra ensuite vers le lac Beaulieu, en passant à proximité des monts des Disparus et des Fougères. Prenez des forces pour la dernière journée au camping du lac Beaulieu.

Jour 4 : encore une succession de montées et de descentes pour cette dernière journée, où vous vous rendrez au mont Nicol-Albert via les monts Bayfield et Ala'sui'nui. Une fois rendu au sommet du mont Nicol-Albert, il ne vous reste plus qu'à prendre la descente, assez abrupte mais régulière, jusqu'au stationnement du camping du Petit-Sault, point final de cette traversée.

À noter : cette traversée reprend les journées 15 à 18 de notre topo sur le SIA. N'hésitez pas à le consulter également lors de votre préparation !

Nearby accommodation

Community opinion

Opinions